Comment expliquer cette réalité au plus grand nombre?

Nous sommes la cause des Changements Climatiques, soyons la solution.
Merci de partager nos articles, ils sont écrits dans le seul but d'informer.


Visitez aussi ces excellents blogues
> Docuclimat, comprendre pour mieux agir!

> LE KAVE SE REBIFFE
> L'Énergie renouvelable, c'est la vie durable

Traduction/Translation

samedi 25 juin 2016

Le Lien Entre Lune, Climat et Intelligence

J'ai décidé de sauter un tour et de ne pas parler du réchauffement climatique cette fois-ci ; je pense avoir besoin d'une pause... Ça fait bien longtemps (plusieurs années) que je pense à l'apparition de l'intelligence sur des mondes extraterrestres. Tout le monde veut y croire, j'y ai cru très longtemps : Star Trek et Star Wars nous ont montré tellement de planètes où l'intelligence s'était développée. Mais ces planètes ont été fabriquées à Hollywood, pas dans le cosmos, pas par la Nature.
Je viens de lire que la Terre a perdu 50% de sa biomasse, le poids de la vie... Qu'allons nous faire pour tenter de sauver le reste ; que vas-tu tenter pour essayer de sauver le reste? 
Avant de me lancer dans l'apprentissage des changements climatiques, qui sont explicables et démontrables par les lois de la physique, j'ai, pendant des décennies, occupé mon temps libre (j'en ai vraiment beaucoup) à lire, relire, écouter, réécouter, visionner, revisionner tout ce que j'ai pu trouver sur l’Astrophysique et la Cosmologie ; un millier d'heures au total, au moins... Bref, j'ai une certaine connaissance dans ces domaines. J'ai toujours aimé la physique et je serais peut-être astrophysicien si j'avais eu les opportunités nécessaires ; mais le hasard...
Le Ultra Deep Field (Champs ultra-profond) par le télescope Hubble. Chaque point de lumière (il y en a environ 2000) sont des galaxies contenant au moins 100 milliards d'étoiles chaque. Les plus lointaines galaxies sont à une distance d'environ 13 milliards d'années lumière, ce sont les plus rouge.La vidéo (en Anglais) qui l'explique

Les distances interstellaires sont inconcevablement immenses, (le Temps est tout aussi immense) et même l'utilisation d'antimatière ne fournirait jamais la puissance nécessaire pour franchir ces distances à la vitesse limite de l'Univers, qu'est la vitesse de la lumière (300 000 Km/secondes). En fait, les matières nécessaires (comme de la matière négative, qui n'est pas une forme d'antimatière) pour développer l'énergie nécessaire d'un engin assez puissant pour courber l'espace-temps (Warp Drive),  n'est encore qu'hypothétique, même pas théorique.

Les trous de vers eux, sont théoriques. Leur vrai nom est ponts de Einstein-
Rosen. Aucun n'a encore été observé, contrairement aux trous noirs dont les ondes gravitationnelles (lors de la collision/fusion de 2 trous-noirs) ont été très récemment observées. La vie des  ponts de Einstein-Rosen est probablement très courte et chaotique, s'ils existent.


Nous savons que la terre tourne sur son axe et que ce dernier est incliné à 23,5 degrés. C'est ce qui procure les saisons comme le montre cette vidéo, courtoisie de santemedias.


video

Mais que se passerait-il si nous n'avions pas la Lune que nous avons? C'est la Lune qui maintient, qui stabilise l'axe de rotation de notre Terre. S'il n'y en avait pas, la Terre basculerait erratiquement au fil des éons sur son axe de rotation, et pas juste un peu, le pôle Nord se retrouverait en bas, sur le côté ou dans n'importe quelle autre direction. Ne pas confondre ceci avec l'inversion des pôles qui s'est produite très souvent dans le passé de la Terre qui n'est qu'une inversion magnétique et qui ne cause aucun des cataclysmes que certains prétendent. Il ne faut pas s'en faire avec l'inversion des pôles magnétiques, ce n'est pas une inversion géographique... comme si la Terre n'avait pas de Lune pour la retenir.

Donc, la Lune maintient l'axe de rotation de la Terre et c'est ce qui permet au climat de demeurer relativement stable avec le passage des années.  Relativement, car il y a les cycles de Milankovitch : Milankovitch a démontré que le cycle de glaciation trouve son origine dans deux types de périodicité : des périodes longues, comprises entre 413 000 et 100 000 ans, et des périodes plus courtes de 40 000 ans et de 21 000 ans. Ces cycles sont liés à des variations régulières de l'orbite de la Terre autour du Soleil. Vérifiez sur Wikipédia FR
Dans un passé lointain, la Terre aurait été une boule de neige pendant une assez longue période.

La Terre est la seule planète du système solaire avec une Lune proportionnellement si grosse. La Lune est le résultat d'une collision fortuite entre la Terre et une petite planète (protoplanète) au tout début du système solaire il y a environ 4,5 milliards d'années. La vidéo suivante, courtoisie de cedric hombert montre comment notre Lune s'est formée.


video

Il s'agit d'une coïncidence exceptionnelle, un événement sans doute très rare dans le grand Cosmos. Mais quel est le lien entre Lune et Intelligence?

L'Évolution de la Vie requiert une certaine stabilité. Il y aurait certainement de la Vie sur Terre sans la lune, mais seulement de la vie bactériologique ou guère plus grosse. Voici pourquoi.

L'Évolution prends du temps, l'Évolution nécessite donc un climat relativement stable, les espèces ne vivent que dans une marge assez faible de la température, et l’évolution nécessite aussi des accidents qu'on nomme grands filtres. 

L'évolution ne fait pas toujours progresser les espèces ; les requins par exemple sont quasi identiques à ce qu'ils étaient il y a 300 millions d'années. Les insectes nocturnes s'orientent grâce à la Lune ; un réverbère leur fera perdre le nord et ils tourbillonnent autour sans rien comprendre, jusqu'à épuisement total. L'Évolution ne garantit absolument pas l'émergence d'une intelligence qu'on dit supérieure.

Une Terre sans Lune 

Il y a environ 65 millions d'années, soit environ 569 790 000 000 jours, une gigantesque météorite a laissé un cratère (cratère de Chicxulub) lorsqu'elle a frappé la Terre. Aussi, une activité volcanique intense aurait possiblement précédé l'impact. Pour plus de détails sur cette extinction : L'article sur Wikipédia FR

Certains petits mammifères, des rats en ce qui nous concerne, ont survécu à cette extinction massive et, après de multiples tribulations évolutives, les singes sont apparus et beaucoup plus tard, les humains (le genre homo), toujours via l'évolution bien sûr, ont émergé du lent processus évolutif il y a environ 2 millions d'années. Plus d'info : Wikipédia FR. 

Certains petits mammifères, des rats en ce qui nous concerne, ont survécu à cette extinction massive et, après de multiples tribulations évolutives, les singes sont apparus et beaucoup plus tard, les humains (homo), toujours via l'évolution bien sûr, ont émergé du lent processus évolutif il y a environ 2 millions d'années.

Les grands filtres dont je parlais plus haut sont d'abord les collisions cosmiques qui, en ce qui nous concerne, a anéanti les dinosaures pour laisser la place à ce petit rat duquel nous avons laborieusement. et sans aucun plan, évolué. Ensuite, il y a les super et hyper-nova dont le souffle peut éteindre toute vie en un instant si l'explosion de l'étoile géante se produisait trop près de la planète où il y aurait vie. D'autres phénomènes cosmiques peuvent se produire, comme le passage une étoile qui passerait trop près et détruirait la planète et/ou son soleil par effet de marée trop intense. On peut aussi supposer qu'un trou noir errant engloutisse la planète avec vie et détruise son système solaire par la même occasion... Ce ne sont pas les possibilités qui manquent.

Il y a aussi d'autres grands filtres, mais qui proviennent de la planète ou de ses habitants, genre un cycle glaciaire, une guerre sans fin, des changements climatiques importants causés, comme c'est notre cas, par une espèce qui se présume intelligente, mais ça s'est déjà produit à cause d'intenses et longs épisodes volcanique qui ont émis des tonnes de CO2 pour causer un réchauffement climatique engendrant une extinction massive, l'apparition d'un virus apocalyptique, un surplus d'oxygène, la perte du champ magnétique qui protège des radiations... ces grands filtres sont aussi nombreux.

Si je voulais que mon article soit populaire, j'évaluerais statistiquement le nombre de planètes qui orbite à une distance juste assez confortable autour de leur soleil pour permettre l'eau liquide à leur surface, et j'obtiendrais un nombre artificiellement astronomique. Je préfère la rigueur scientifique à la popularité et je préfère comprendre à croire.

La zone centrale des galaxies est très probablement inhabitable (au moins à la surface des planètes) à cause des radiations intenses qui s'y trouvent, reste donc la banlieue galactique, là où les étoiles sont nettement moins nombreuses et où les collisions et accidents cosmiques sont probalistiquement beaucoup moins fréquentes.

Le télescope spatial Kepler
Les dernières analyses du télescope Kepler, dont la mission était de découvrir des exoplanètes, démontrent que les orbites des systèmes solaires qu'ils ont découverts sont erratiques, instables et irrégulières. Ces informations viennent de cette excellente vidéo en Anglais.  

Une déception amère pour ceux qui croyaient qu'il y avait des êtres intelligents un peu partout. Notre système solaire est de toute évidence, très unique, et le fait qu'il habite une vie (qui se croit intelligente) est une extraordinaire exception statistique.
La Terre est unique, et toi aussi...
La Vie comme nous la connaissons est vraiment rare, il faut la protéger

Une autre excellente source vidéo qui ma servi de référence : The Cross of the Moment
Série de 16 cours, en Anglais bien sûr : Physics 20E: Life in the Universe (Physique 20E : La Vie Dans l'Univers)
Gracieuseté de UCI Open (University of California, Irvine)
qui propose des cours sur You Tube, comme d'autres universités Américaines le font. J'en ai visionné plusieurs de l'université Stanford.