Comment expliquer cette réalité au plus grand nombre?

Nous sommes la cause des Changements Climatiques, soyons la solution.
Merci de partager nos articles, ils sont écrits dans le seul but d'informer.


Visitez aussi ces excellents blogues
> Docuclimat, comprendre pour mieux agir!

> LE KAVE SE REBIFFE
> L'Énergie renouvelable, c'est la vie durable

Traduction/Translation

mercredi 19 octobre 2016

Le Deuxième Super-Typhon de la Semaine, Haima, Fonce droit sur les Philippines


Un monstre presque aussi puissant que le tristement célèbre super-typhon Haiyan fonce droit sur les Philippines. Pauvre eux! Ils n'ont presque rien à voir dans les causes du réchauffement climatique et ce sont eux qui paient le gros de la note. Il faut avoir vu, peu après Haiyan, le représentant des Philippines, avec la voix tremblante et les yeux larmoyants en parlant de son pays en ruine, typhon après typhon, s'adresser à  l'ONU pour implorer les plus puissants de ce monde à faire la lutte aux changements climatiques.
Je me demande ce que ferait les États-Unis si c'était, disons la Floride, qui serait frappée aussi souvent par des ouragans.
Depuis quelques années, et sans aucun doute à cause du réchauffement climatique, Les Philippines et d'autres pays de l'Asie orientale font face à des typhons de plus en plus imposants.

Dimanche dernier, les Philippines (île de Luzon) ont subi le typhon Sarika de catégorie 4, et Haima (catégorie 5) fonce déjà droit sur eux.

 On a vu Taïwan, la Chine, le Japon et la Corée du sud être secoué par de violents cyclones tropicaux. Souvent, ils n'ont même pas le temps de récupérer avant qu'un autre ne les frappe ; se relever d'un tel désastre n'est pas une sinécure et les factures sont imposantes ; il y a tant à réparer.
Six jours après le passage de Haiyan, un cercueil de fabrication artisanale attend sur le bord la route.
Plusieurs autres photos ici
Le 14 janvier 2014, les chiffres officiels des victimes de Haiyan sont portés à 6 202 morts, 28 626 blessés et 1 785 disparus. Plus tard, le nom "Haiyan" est retiré de la liste rotative des noms attribués aux typhons pour honorer les victimes.

     Les données de Haima en date du 18 octobre 2016


Des vents soutenus de 260 km/h avec des rafales à 305 km/h. La dépression centrale, l'oeil, affiche une pression barométrique de 900 hPa. 

En comparaison, Haiyan affichait des vents soutenus de 305 km/h et son oeil avait une pression barométrique de 895 hPa. Mais Haima n'a peut-être pas fini de se renforcer, les eaux de surface sont encore anormalement chaudes alors qu'il se dirige vers les Philippines.


     La composante "Réchauffement Climatique"

On l'a vu dans d'autres articles, l'excès de chaleur s’enfouit principalement dans nos océans : si toute la chaleur qui s'est enfoui dans les océans à cause du réchauffement climatique se retrouvait dans l'atmosphère, il ferait 36°C plus chaud pour nous.

Carte des anomalies de température de surface océanique, les températures sont encore environ de 1°C au-dessus de la normale dans cette région.
Carte des anomalies des températures de surface océanique avec la position de Haima marquée en vert.
Normalement, quand un cyclone tropical (typhon ou ouragan) passe, cela diminue la température de surface de l'eau et assèche aussi l'air. Donc, comment se fait-il que les Philippines vont devoir subir la terreur et la destruction une 2e fois en moins d'une semaine?

Les surfaces des océans sont trop chaudes et cette couche d'eau trop chaude est aussi de plus en plus épaisse. Le typhon Sarika, qui est passé sur l’île de Luzon aux Philippines dimanche dernier, bien que puissant (catégorie 4), n'a pas pu refroidir suffisamment la température des océans ni réduire de façon significative la quantité de vapeur d'eau contenue dans l'atmosphère malgré les 20 centimètres de pluie qu'il a déversée sur son passage.
Haima s'intensifie sur des eaux anormalement chaudes alors qu'il se dirige vers les Philippines. Image source: NOAA
Le problème : les océans sont vraiment trop chauds et le taux de vapeur d'eau dans l'atmosphère (qui provient des océans surchauffés) est vraiment trop élevée (et fait elle aussi monter la température). 

     Anomalies!
Sarika à gauche, et à droite, Haima. Image source : NASA
Deux typhons très puissants qui se suivent de si près est définitivement une anomalie. On a commencé à voir ça plus souvent  depuis quelques années seulement.

Risque accru de typhons (cyclones tropicaux) intenses pour l'Asie orientale : étude scientifique en Anglais

     Une autre anomalie, l'ouragan Nicole. 

Supposée se désorganiser en quelques jours sans toucher terre, Nicole n'en a fait qu'à sa tête. Une semaine après cette prévision, l'ouragan Nicole s'était renforcée à la catégorie 3 pour  ensuite aller malmener les Bermudes

Elle a dû y trouver beaucoup  de rhum, car elle s'est ensuite dirigée vers le Nord, mais en jetant un coup d'oeil menaçant vers la Floride. Nicole va aller finir ses jours au Groenland. On a eu la chance de voir des météorologues très étonnés car personne n'aurait pu prévoir cela.



Remerciements à Robert Scribbler pour son excellent article au sujet de Haima et à Category 6™ pour leurs infos sur tous les ouragans ci-haut mentionnés.
Merci de partager cet article S.V.P. afin d'informer plus de gens.