Comment expliquer cette réalité au plus grand nombre?

Nous sommes la cause des Changements Climatiques, soyons la solution.
Merci de partager nos articles, ils sont écrits dans le seul but d'informer.


Visitez aussi ces excellents blogues
> Docuclimat, comprendre pour mieux agir!

> LE KAVE SE REBIFFE
> L'Énergie renouvelable, c'est la vie durable

Traduction/Translation

jeudi 16 février 2017

Vous Prenez l'Avion? Et si Vous Aviez un Supplément de Bagage à Votre retour?

Voilà, vous venez de revenir d'un voyage en avion aller-retour Europe/Amérique (ou vice-versa). Vous allez récupérer vos bagages, et surprise, vous en avez maintenant beaucoup plus... Combien?
Je crois qu'il lui manque quelques valises... en a-t-elle 33?
Au total, vous avez volé pendant 16 heures : 8 heures pour aller et 8 heures au retour. Un avion gros-porteur consomme 4kg de kérosène (combustible fossile et donc du carbone) par seconde et il y a en moyenne 350 personnes par avion. Le trajet aller-retour = 11 000 kilomètres. Ça vous fait 660 kg de CO2.

À votre retour donc, on vous remet donc 33 valises contenant chacune 20 kg de CO2 dont vous devriez disposer de façon efficace et sécuritaire pour tous ; ce sont vos déchets, non? Continuons avant qu'on ne me traite de radical, je fais une simple démonstration logique...

Quand on brûle un combustible fossile (ou de la végétation), il devient principalement du CO2. Cette transformation implique que 2 atomes d'oxygène (O) se joignent à l'atome de carbone (C) pour produire la molécule de CO2. L'oxygène qui s'ajoute au carbone triple ainsi le poids et le CO2 pèse donc 3 fois plus que le simple carbone.
Donc un kilogramme de kérosène produit 3 kg de CO2 lors de la combustion.

Calculs tirés de cette vidéo.

     Quelques statistiques...
  • Il y a en moyenne 93 000 vols par jour (source ici), certains disent que nous avons dépassé les 100 000.
  • En moyenne encore, 8 millions de personnes prennent l'avion chaque jour, soit plus de 3 milliards de passagers en 2014 (source ici).
  • On estime que 273 milliards de litres de kérosène sont consommés chaque année ; l'aviation produit 2% du total planétaire des émissions de CO2 (source ici).
  • Émissions annuelles de CO2 = 35 à 40 milliards de tonnes (source ici).
Plus de 93 000 vols par jour...
ll faut aussi se souvenir du coût d'extraction et de transformation du pétrole, des impacts environnementaux, du transport de tout ce kérosène et des infrastructures aéroportuaires... La fabrication de l'avion nécessite aussi beaucoup d'énergie et produit donc beaucoup de CO2 et autre polluants.
_______________________________


Nous le savons, le réchauffement climatique s'accélère et bientôt, il affectera tous les gens et tous les aspects de la vie : alimentation, météo extrême, transport, travail, santé, désoxygénation et acidification des océans, la hausse du niveau des océans et la raréfaction de l'eau potable ; tout cela risque fort de provoquer une extinction massive à plus ou moins long terme ; avant si nous sommes malchanceux. En fait, c'est une souffrance massive suivie de la lente disparition de presque toutes les espèces pesant plus de 3 à 5 kg ; extinction fait genre simplement "éteindre les lumières" et ne donne aucunement un aperçu des terribles souffrances (et conflits) à venir on ne sait au juste quand, mais avant 2100 (pour faire GIEC).


     Encore plus de réchauffement

Les traînées de condensation des avions sont de la vapeur d'eau et on le sait, la vapeur d'eau est un très puissant gaz à effet de serre. Les résultats d'études scientifiques ont varié à ce sujet mais la plus récente nous démontre que les traînées de condensation ont un impact amplificateur sur le réchauffement climatique.
source : http://www.compadre.org/informal/
Le CO2 émis par les avions cause moins de réchauffement que la vapeur d'eau des traînées de condensation qu'ils laissent dans le ciel.
Étude en Anglais.
Lien vers la traduction francophone automatisée du même article.

Contrairement au CO2, la vapeur d'eau a une durée de vie très courte d'environ une semaine alors que le CO2 perdure (en partie) durant des siècles et participe aussi à l'acidification des sols, des cours d'eau et surtout des océans.

Aujourd'hui, il faut en moyenne 1 baril de pétrole pour en produire 35. Au début du XXe siècle, ce rapport était 3 fois meilleur : pour produire 100 barils il suffisait d'en "investir" un seul.
Source : EROEI : combien d'énergie pour produire de l'énergie ?
« Je voudrais un aller-retour Paris-Bangkok dans un avion de facture récente et bien rempli». Voilà ce qu’un voyageur très soucieux de lutter contre l’effet de serre pourrait demander à son agence de voyages. En avion, un passager émet en moyenne 140 grammes de CO2 au kilomètre, contre 100 en moyenne en voiture, rappelle l’Institut Français de l’environnement (Ifen) dans une synthèse sur la contribution du transport aérien à l’effet de serre. Même en tenant compte des émissions liées à la fabrication des voitures et au raffinage du pétrole, l’avion rejette 16% de dioxyde de carbone de plus par passager.
Source : Avions et CO2

     Comparatif : Une tonne de CO2, c'est :
  • 6 200 km avec une voiture moyenne de petite cylindrée (soit 160g CO2/km)
  • 8 700 km avec une voiture neuve de petite cylindrée (soit 115g CO2/km
  • 5 300 km avec un 4X4 neuf (soit 190g CO2/km)
Une tonne de CO2 représente les émissions annuelles d'un Français :
  • pour le chauffage de son domicile
  • ou pour ses déplacements en voiture
Source : http://eco-calculateur.aviation-civile.gouv.fr/index.php

  • 50% des émissions totales d'une voiture sont produites lors de sa fabrication.
_______________________________

     Catastrophe : l'aviation veut passer aux biocarburants

Ça paraît bien, mais les biocarburants produisent au total encore plus de CO2 sans compter que l'agriculture servant à produire les biocarburants occupe les terres agricoles qui devraient servir à nourrir les gens ; on l'observe déjà, les changements climatiques réduisent le rendement agricole et cette tendance ira en s'amplifiant.

Les chercheurs concluent que l'augmentation de l'utilisation de biocarburants a été associée à une augmentation nette - plutôt qu'à une diminution nette, comme beaucoup l'ont prétendu - dans les émissions de dioxyde de carbone qui causent le réchauffement climatique. Les résultats devraient être publiés en ligne le 25 août dans la revue "Climate Change".

Les biocarburants vont agrandir notre empreinte écologique de façon insensée et accélérer la destruction de la biosphère ; l'espace de vie. L'assassin chausse du 19 milliards! La Terre offre 12,5 milliards d'hectares mais l'humanité en utilise 19 milliards et c'est pour cette raison que nous courons à notre perte ; notre système économique est un cancer planétaire.

Lien vers la traduction automatisée de l'étude au sujet des biocarburants : Les biocarburants augmentent, plutôt que de diminuer les émissions de dioxyde de carbone

Cash Investigation a fait un excellent reportage/enquête sur les fausses promesses des biocarburants, je vous le recommande fortement : Cash investigation - Marketing vert : le grand maquillage

Alerte sur les impacts de notre consommation effrénée d’huile de palme.  GREEN le FILM de Patrick ROUXEL

_______________________________


Sources supplémentaires :
http://www.econologie.com/avions-co2/
Compenser vos émissions de carbone