Comment expliquer cette réalité au plus grand nombre?

Nous sommes la cause des Changements Climatiques, soyons la solution.
Merci de partager nos articles, ils sont écrits dans le seul but d'informer.


Visitez aussi ces excellents blogues
> Docuclimat, comprendre pour mieux agir!

> LE KAVE SE REBIFFE
> L'Énergie renouvelable, c'est la vie durable

Traduction/Translation

vendredi 3 juin 2016

Les Déluges du Réchauffement Climatique et une Invasion de Sauterelles Voraces en Russie

Traduction/adaptation de l'article "The Rains of Climate Change, Voracious Locust Swarms Wreck Crops in Russia". Merci à Robert Scribbler auteur et propriétaire de ce blogue https://robertscribbler.wordpress.com pour l’accord donné à la traduction et l'adaptation de cet excellent article et à l'utilisation de ses images et graphiques. Son blogue possède un grand nombre d'articles. Si vous comprenez l'Anglais ou êtes capable de vous accommoder de https://translate.google.fr/ visitez le.
Notez que les passages en italique sont des ajouts de ma part. A. Randomjack

 _______________________________

Il y a eu plusieurs événements de pluies diluvienne dans le monde récemment, Europe, Texas, (mais si on remonte à 6 mois, il faut inclure le Moyen-Orient, la Chine, l'Afrique et d'autres régions aux USA) et maintenant, il y en a aussi en Russie... Le réchauffement climatique fait que l'atmosphère peut contenir plus d'humidité et quand celle-ci tombe en pluie, il pleut parfois beaucoup plus intensément et/ou plus longtemps. Aussi, le courant Jet polaire, maintenant tout déformé, fait que la météo peut rester coller sur place et au lieu d'avoir une seule journée de pluie, ça peut facilement s'étendre sur une semaine, voire plus. 
Vidéo d'une terrible inondation éclair qui s'est produite tout récemment dans le sud de l'Allemagne

_______________________________


2016 devait être une année record pour la production céréalière en Russie. Mais ça, c'était avant qu'un creux dans le courant Jet polaire ait littéralement propulsé tempête après tempête vers l'Ukraine et au travers du centre et de l'ouest de la grande Russie tout en battant les records de pluie tombée et brisant ainsi tout espoir d'atteindre leur objectif record de récolte.


La saison d’ensemencement sévèrement perturbée par les pluies extrêmes

Un vaste creux dans le courant Jet (méconnaissable) causé par le réchauffement très rapide de l'Arctique, s'est installé au dessus du centre et de l'ouest de la Russie ; c'est ce qui a déclenché les pluies diluviennes en mai, mettant ainsi en péril la saison agricole. Image : Earth Nullschool
Mai 2016 s'est donc révélé une terrible période pour semer dans ces parties de la Russie ; il faut bien que les récoltes aient le temps de pousser. Le réchauffement de l'Arctique a participé à la génération de vagues successives  de fortes amplitude dans le courant Jet. Ce sont ces vagues qui ont engendré le creux qui s'est installé sur ces parties de la Russie.

Comme c'est souvent le cas maintenant, puisque le réchauffement climatique a déjà modifié tant de choses, dont le courant Jet, le creux est demeuré en place et la météo pluvieuse a fait du sur-place. Puis une série de d'orages, voire de tempêtes de pluie a fait tomber entre 2 et 6 fois (selon les régions) plus de pluie que la moyenne sur les zones les plus productives de la Russie.


Les pluies ont empêché et/ou ralenti, le rythme auquel les semences se font normalement. Sur le centre de la Russie, ensemencer était impossible. Maintenant, les estimations tendent à montrer que la Russie n'atteindra pas son objectif de record de récolte céréalière.  Andrey Sizov Jr., gérant directeur chez le consultant SovEcon à Moscou a affirmé à AGWeb today que :
Il y a trop de pluie. L'ensemencement a cessé dans le centre (de la Russie). Si la pluie continue le record de production céréalière ne sera pas atteint. (Et peut-être même pas la moyenne.)
 _______________________________

    Des nuées de sauterelles dévorent 10% des plantations de maïs dans le sud de la Russie

Une immense nuée de sauterelles noircit le ciel dans le sud de la Russie. Cette nuée est arrivée tôt dans la saison et a déjà dévoré une partie importante des récoltes de maïs y forçant les responsables à déclarer un état d'urgence.

De nouveaux doutes sur la récolte céréalière Russe ont aussi émergé après que les médias aient rapporté que 10% ou 170 000 acres (688 Km2) de production de maïs dans le sud de la Russie ont été dévoré par l'invasion des sauterelle à la fin mai et au début de juin. La nuée fait partie d'une migration annuelle depuis le nord de l’Afrique. Mais cette année, une météo plus chaude que la normale, attirée par la dépression (les zones de  haute pressions atmosphérique sont attirées par et vers les dépressions) qui cause les pluies aurait stimulé la multiplication des insectes ce qui a gonflé la taille de la nuée de plusieurs millions de sauterelles et a aussi permis à celle-ci d'arriver beaucoup plus tôt dans la saison. C'est le genre de choses auquel on doit s'attendre avec le réchauffement climatique, qui ne cesse par ailleurs, de s'accélérer.

En 2015, le sud de la Russie a vu une portion importante dévoré par les sauterelles, mais c'était du milieu de l'été jusqu'à sa fin. Malheureusement, l'invasion de cette année commence très tôt ce qui signifie que la nuée va prendre de l'ampleur au cours des semaines, et même des mois à venir.

Les fermiers ont bien essayé de combattre ce fléau en utilisant des insecticides et en allumant des feux dans les champs envahis. Mais les sauterelles, qui peuvent atteindre la taille d'un petit oiseau, mangent l’équivalent de leur poids à chaque jour et sont à la fois coriaces et résilientes. L'invasion est si importante cette année que (je me répète encore, mais l'article original est écrit ainsi) les autorités ont déclenché l'état d'urgence. 


     Le contexte des conditions


Le réchauffement climatique que nous avons induit a le potentiel pour déclencher des pluies diluviennes (et les vagues de chaleur par exemple) avec la possibilité que la météo face du sur-place pendant de longues périodes de façon, entre autre, à ce que les invasions de nuées d'insectes telle les sauterelles dévastatrices puissent se déplacer et se multiplier. La chaleur qui s'étend de plus en plus vers le nord étend aussi la zone d'activité des nuées de sauterelles alors que les vagues de chaleur et les événement de pluie intense peuvent accroître la tendance des insectes à se tenir en vastes groupes au lieu d'aller brouter individuellement, chacun dans leur direction.
 
Au cours des dernier mois, de nombreux creux du courant Jet ont causé des pluies extrêmes, et parfois record, qui sont indéniablement liées au réchauffement climatique de cause humaine. (On peut le nier, mais rien d'autre ne peut l'expliquer.) Les pluies intenses en Russie ne font que s'ajouter à celles qu'on a vu en France, en Allemagne, dans le sud-est du Texas et à bien d'autres endroits. Nous sommes dans un contexte de dérèglements climatiques global. (Selon le spécialiste du système climatique, Paul Beckwith, le monde devrait déclaré dès maintenant un état d'urgence climatique. Ce qu'on observe aujourd'hui n'est qu'un pâle reflet de ce qui se produira dans un futur plutôt proche.)


Au cours des dernières semaines seulement, ces dérèglements ont inondé des centaines de résidences, ont blessé des douzaines de personne et ont aussi occasionné des décès. Une nouvelle sorte dangers météo qui se dérègle et qui devient de plus en plus chaotique, de plus en plus intense et qui s'est combinée en Russie, cette fois avec une invasion de sauterelles, elle même amplifiée par le dérèglement climatique menacent maintenant les récoltes en Russie. (N.B. Les récoltes en Inde ont été récemment dévasté par deux très intenses vague de chaleur qui a dépassé les 50°C à l'ombre! Il y aura donc famines.)
 
Merci de partager afin d'informer le plus de gens possible. Ça ne passe même pas aux infos!