Comment expliquer cette réalité au plus grand nombre?

Nous sommes la cause des Changements Climatiques, soyons la solution.
Merci de partager nos articles, ils sont écrits dans le seul but d'informer.


Visitez aussi ces excellents blogues
> Docuclimat, comprendre pour mieux agir!

> LE KAVE SE REBIFFE
> L'Énergie renouvelable, c'est la vie durable

Traduction/Translation

mercredi 31 août 2016

Méfiez Vous des Rumeurs, Il n'y Aura Pas de Refoidissement en 2030, ni pour 500 000 ans!

Qui sème le doute récolte l'incertitude...

Ces fausses nouvelles sont concoctées par les gens de l'industrie des combustibles fossiles ; ce sont des marchands de doute. En tentant de vous confondre, cela vous désintéresse du réel problème du réchauffement climatique. Vous vous dites peut-être : "Ils disent n'importe quoi ces scientifiques, on ne peut plus s'y fier ; je ne veux plus les entendre."
Et ça me donne aussi l'impression de me battre pour rien...

Voici le mensonge qu'on vous raconte ; allez-vous pouvoir faire encore confiance à ce site pour d'autres nouvelles? Pas moi!
https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201604231024482598-fonte-de-glace-au-pole-nord/

On y lit que c'est un scientifique du WWF, reconnu comme étant un organisme corrompu, malgré le Panda qui leur sert d’emblème,

La science qui contredit ce mensonge. C'est le texte qui s'y trouve que j'ai traduit et adapté pour le présent article. : http://www.wired.com/2011/06/solar-minimum-climate/ 
On voit la taille approximative de la petite planète Terre.
Une tache solaire, c'est le résultat d’activité magnétique dont les lignes du champ magnétique convergent vers un centre qui devient plus sombre et moins chaud. Quand ces champs magnétiques sont puissants, ils forment parfois une boucle au dessus de la tache. Quand cet immense champ magnétique se rompt, il y a éruption solaire.
La dernière fois que cela s'est produit, cela a commencé vers la moitié du 17e siècle pour durer jusqu'au début du 18e siècle ; le nord de l'Europe a connu un froid plutôt inhabituel. Le Minimum de Maunder aussi connu sous le nom de "Petit âge glaciaire". C'est une période avec des récits de gens qui patinent sur la Tamise ou la construction "d'auberges saisonnières" bâties sur la glace de la mer Baltique.

Des articles de journaux sur ces nouveaux rapports de cette possible baisse d'activité solaire ont fait grand bruit en présumant que ça pourrait se produire à nouveau. Certains ont même prétendu que ça contrerait le réchauffement climatique.

En fait, le sens du dernier rapport sur les taches solaires est encore débattu comme le raconte Andrew Revkin at Dot Earth has chronicled. Même si ce ralentissement d'activité solaire se produisait et durerait quelques décennies, des études démontrent déjà que l'impact sur le climat serait minime ; pas plus de 0,5°C de refroidissement.
28 juillet 2011 Le volcan Puyehué au Chili fait éruption et projette ce nuage jusqu'à la stratosphère. NOTE : c'est un petit volcan.

La majorité du refroidissement observé dans le Minimum de Maunder (Petit âge glaciaire) semble bel et bien être le résultat d'une coïncidence d'activité volcanique plutôt élevée qui agit comme un parasol de cendres et poussières, bloquant ainsi une partie de la lumière solaire.

Je rappelle que suite à l’éruption du Tambora en avril 1815, on a surnommé 1816 "l'année sans été" dont j'ai parlé dans mon article précédent. Le Tambora fait parti des 5 volcans les plus meurtriers...

Un autre article (en Anglais) qui parle d'une ère glaciaire pour les 2030 affirme que l'activité solaire diminuerait de 60%! Si cela se produisait, le soleil exploserait comme n'importe quelle autre étoile, point final.

Apparemment et à cause des gaz à effet de serre que nous émettons, il n'y aura pas d'ère glaciaire avant 500 000 ans (selon cet étude en anglais) alors qu'il y en a normalement au 100 000 ans selon les cycles orbitaux de Milankovitch(Wilipédia Fr).
Il est stupéfiant que l'humanité puisse influencer ainsi les mécanismes de formation de la Terre.



Tout ce qui nie le réchauffement climatique (et sa cause humaine, nos émissions de gaz à effet de serre) que nous vivons est un mensonge souvent soutenu par l'industrie des combustibles fossiles.

La preuve que l'argent fait perdre la raison...